Sourcer des données dans une solution de dataviz

 
 

Sourcer les données dans sa solution de dataviz
 

 
 
Qu’est ce qui se cache derrière une variable, une expression, la simple cellule d’un dashboard ?
Ce n'est pas nécessairement simple à savoir, surtout si le dashboard est complexe.  

 
Méthodologie : 
 
 
Nous proposons une introspection fine et automatisée de certaines solutions de dataviz par un scan automatisé des dashboards : templates, et métadonnées, en mode SaaS.
 
   Technos analysées :
 
 
 
Analyse granulaire
 
openAudit® vient analyser la structure des dashboards, les métadonnées qui s’y trouvent, donc l’intelligence, la structure, les sources, etc.
 
Faible impact 
 
Ce parsing se fait au "delta" pour ne pas sur-solliciter les serveurs. L’ensemble des métadonnées collectées sont centralisées et historisées. 
 
Analyses continues
 
openAudit® scanne continuellement et uniquement les dashboards qui ont
évolué.
 Un versioning unitaire a lieu quotidiennement sur un git.
 
 
Output :
Un data lineage jusqu'aux couches d'alimentation  
 
 
 
1- Un moteur de recherche pour isoler un datapoint du dashboard. 
 
Vous saisissez le nom de l’objet, du bloc, du filtre, de la variable, de
l’expressions… etc, dans un simple moteur de recherche qui propose par autocomplétion toutes les réponses liées. 
 
2- Un affichage instantané du data lineage
 
L’ensemble des transformations s’affichent instantanément jusqu’aux sources physiques. Le data lineage peut être éventuellement prolongé dans les bases de données (Cloud, on prem') jusqu'aux sources opérationnelles ! 
 
 
 NB : 

  1. Nous proposons également des grilles d'analyse d'impact qui définissent au départ d'un champ, les impacts dans le dashboard,
  2. Les dashboards repliqués peuvent être identifiés,
  3. L’ensemble des données qui sont produites mais non utilisées dans la couche de data visualisation sont identifiées (directement ou via des expressions, des variables, des filtres, etc.)
  4. Dans PowerBI, le processus inclut le data lineage des parties SSAS (telles que Power Query M, les requêtes SQL, les expressions calculées, les DAX), mais aussi le langage MDX et le protocole XMLA. 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sur-administrer une plateforme SAP BO simplement

Migrer de Oracle à Postgre en automatisant le processus !

La Data Observabilité, Buzzword ou nécessité ?